Accueil » Actualités » L’ASPQ recommande différentes mesures pour améliorer la littératie en santé

L’ASPQ recommande différentes mesures pour améliorer la littératie en santé

ASPQ-litteratie-santeL'Association de santé publique du Québec (ASPQ) a déposé le 26 août dernier, dans le cadre des audiences publiques en vue du renouvellement de la politique culturelle du Québec, un mémoire Intitulé « La littératie en santé au cœur de l’identité culturelle québécoise ».  Au Québec, 66 % des adultes québécois n’ont pas le niveau de littératie nécessaire pour gérer adéquatement leur santé.

La littératie en santé  est «l' aptitude à prendre des décisions éclairées dans le contexte de la vie de tous les jours — à la maison, dans la communauté, au travail, dans le système de soins de santé, sur le marché et dans l’arène politique. Il s’agit d’une stratégie cruciale d’autonomisation pour augmenter le contrôle qu’exerce un individu sur sa santé et sa capacité d’aller chercher de l’information et de prendre à son compte de s’occuper de sa santé.» (Source: Kickbusch, Wait et Maag, 2005, cité dans ASPQ, 2016, p. 

En plus de constituer un document ressource pour comprendre ce que revcouvre le concept de littératie en santé et d'informer sur les indicateurs pour la mesurer, le document montre que la baisse du niveau de littératie constitue un défi majeur de santé pour le Québec. Cette baisse du niveau de littératie en santé a un impact négatif sur la culture, au sens large du terme, sur les finances de l’État, sur l’inclusion sociale et sur le développement durable, et a pour conséquence de creuser le fossé des inégalités sociales et économiques.

Pour consulter le document : http://www.aspq.org/uploads/pdf/57c5d289507e0litteratie-et-sante-au-coeur-de-l-identite-culturelle-quebecoise-20160830.pdf.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*