Accueil » Actualités » ComSanté à l’ACFAS : Qu’est-ce qu’ils mangent? Construction des pratiques alimentaires à l’adolescence – 9 et 10 mai 2017

ComSanté à l’ACFAS : Qu’est-ce qu’ils mangent? Construction des pratiques alimentaires à l’adolescence – 9 et 10 mai 2017

Conférencier d’ouverture : Jean-Pierre Corbeau
Mardi 9 mai  et mercredi 10 mai 2017
Université McGill  Batiment : (W) WONG Local : (W) 1020

Responsables : Christine THOER, Alexandre COUTANT, Valérie-Inès DE LA VILLE

 

L'équipe de ComSanté est heureuse de vous convier au colloque intitulé : Qu'est-ce qu'ils mangent? Construction des pratiques alimentaires à l'adolescence qui aura lieu les 9 et 10 mai prochain dans le cadre du 85e congrès de l'ACFAS tenu à McGill. Ce colloque sera l'occasion de réseauter tout en partageant résultats de recherches, projets prometteurs et réflexions. Vous êtes donc tous invités à vous joindre à nous !

Résumé : L’adolescence est une période où les jeunes renégocient leur rapport à l’alimentation (Baril et al., 2014). Leurs besoins nutritifs évoluent, ils sont plus intéressés par ce qu’ils mangent et s'engagent dans des expériences gustatives hors foyer. Les choix alimentaires permettent alors l’affirmation d’une nouvelle autonomie (Mathiot, 2012). La famille demeure un espace de socialisation privilégié en matière d’alimentation (Belorgey, 2011), puisqu’elle est responsable de l’achat des aliments, de la préparation et de la prise des repas, les cultures alimentaires se transmettant de génération en génération (Diasio et Pardo, 2009). Au travers de pratiques médiatiques plus autonomes, les adolescents sont exposés aux discours des acteurs de la sphère marchande, comme l’industrie agroalimentaire, qui proposent des produits ciblant cette clientèle et font la promotion de certains modèles alimentaires et corporels (Le Breton, 2013). On assiste également à la multiplication d’émissions présentant recettes et conseils alimentaires à la télévision et sur Internet (Cohen, 2015 ; Pollan, 2013), offre à laquelle contribuent les jeunes (Abbar et al., 2015). À ces discours, s’ajoutent ceux de la santé publique et communautaire dont les interventions ont notamment visé à améliorer l’offre alimentaire dans les environnements scolaires et à promouvoir la saine alimentation auprès des jeunes (Ogilvie, Eggleton, 2016). Comment les adolescents s’approprient-ils les multiples discours sur l’alimentation, souvent contradictoires, qui circulent dans les espaces public et privé ? Comment développer des interventions qui puissent les soutenir dans la construction de choix alimentaires autonomes ? Les pratiques alimentaires impliquent en effet l'apprentissage d'un ensemble d'habiletés – culinaires, socioculturelles, gastronomiques, commerciales, techniques, critiques, corporelles – renvoyant au fait social global (Poulain, 2002), constitutives des littératies alimentaires (Lemieux, 2014).     

N'hésitez pas à diffuser l'information dans vos milieux respectifs. Pour imprimer le programme : cliquez ici
Consulter le programme en ligne : cliquez ici

L'inscription se fait sur place du 7 au 12 mai. Pour plus d'informations : cliquez ici 

 

 

 

             

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*