Accueil » Dossiers du mois » Dossier du mois : Technologies et alimentation

Dossier du mois : Technologies et alimentation

Internet est de plus en plus utilisé pour rechercher de l’information sur l’alimentation. Nombreux sont ainsi les individus, et notamment les jeunes, qui se tournent vers les sites et les réseaux sociaux pour trouver des recettes, des informations sur la perte de poids ou pour obtenir du soutien relativement à une problématique au niveau de l’alimentation. Les applications mobiles portant sur l’alimentation (compteur de calories, calcul de l’indice de masse corporelle, gestion de la saine alimentation au quotidien) sont d’ailleurs parmi les plus téléchargées et les plus utilisées, et ce, principalement par les femmes (IMS, 2015).

Différents acteurs (organisations de la santé publique et communautaire, nutritionnistes, organisations proposant des services ou des produits, vedettes, individus partageant leur expérience, etc.), ont investi les espaces en ligne pour diffuser information, conseils et services en matière d’alimentation. Ces acteurs poursuivent différents objectifs et s’inscrivent dans différentes logiques, diffusant des informations qui ne sont pas toujours en accord avec les recommandations de la santé publique.

À l’occasion du séminaire du 1er novembre 2016 de Paola Tubaro qui s’intéresse aux motivations des personnes atteintes d’anorexie ou d’autres troubles alimentaires, qui échangent sur les réseaux sociaux, nous avons rassemblé plusieurs des billets scientifiques publiés sur notre site sur le thème de l’alimentation et des technologies connectées.  Bonne lecture ou relecture !

Compte rendu de séminaire – Le phénomène « pro ana »: Troubles alimentaires et réseaux sociaux

Conférencière : Paola Tubaro, sociologue, est chargée de recherche au CNRS à Paris-Saclay. Elle s'intéresse aux réseaux sociaux et organisationnels, et aux transformations socio-économiques liées aux technologies numériques. Résumé : Les sites web dits « pro-ana », lieux de rencontres pour des personnes atteintes d’anorexie ou d’autres troubles alimentaires, sont accusés d’inspirer à la maigreur extrême. Mais leurs auteurs, commentateurs et lecteurs ...

Lire la suite...

L’anorexie sur Youtube : la promotion d’informations erronées

Une étude réalisée en octobre 2011 par Syed-Abdul et son équipe[1] s'intéresse à la représentation de l’anorexie sur YouTube. Analysant ce que propose cette célèbre plateforme à ce sujet, les chercheurs ont remarqué qu’une partie des vidéos encourageaient les individus à appréhender l’anorexie comme un phénomène de mode ou comme une manière saine de vivre. YouTube, une plateforme qui présente ...

Lire la suite...

Une façon interactive de calculer en ligne les calories ingérées lors d’un repas

Des chercheurs suédois[1] ont récemment comparé la quantité estimée et réelle de calories ingérées lors d’un repas à l’aide d’une assiette interactive en ligne. Les objectifs de cette étude : 1) voir dans quelle mesure les participants, des hommes sur leur lieu de travail, étaient capables de bien estimer le contenu d’une assiette de repas type en ligne, et 2) déterminer si ...

Lire la suite...

Internet, un outil mobilisé tant pour la promotion de la malbouffe que des saines habitudes de vie

Lors du 3ème colloque annuel sur la prévention cardiovasculaire chez les jeunes, deux présentations abordaient le potentiel d’Internet tant pour la promotion de la malbouffe auprès des jeunes que des saines habitudes de vie. Suzie Pellerin (directrice et porte-parole de la Coalition québécoise sur la problématique du poids) a expliqué les actions menées par l’industrie alimentaire sur Internet pour promouvoir ...

Lire la suite...

Internet : un outil de recherche et de prévention des troubles de l’image du corps et de l’alimentation

Rachel Rodgers [1] a présenté le 3 février 2012, dans le cadre des séminaires de l’Axe Interne et Santé du Réseau de recherche en santé des populations du Québec, un portrait international très complet de l’état de la recherche sur Internet et les troubles alimentaires et de l’image du corps. Rachel Rodgers classifie les recherches qui relient l’Internet et les troubles ...

Lire la suite...

The Eatery, une application iPhone qui mobilise les pairs pour aider à changer les habitudes alimentaires

Massive Health vient de lancer une application permettant aux utilisateurs d’acquérir de saines habitudes alimentaires. The Eatery, application sociale gratuite pour iPhone (disponible uniquement en anglais), cherche avant tout à aider les utilisateurs à modifier leurs habitudes alimentaires en mettant leur pairs à contribution. Elle se distingue d’autres applications existantes, comme PlateMate, qui facilite le suivi d’un régime alimentaire en ...

Lire la suite...

Manger avec ses amis devant son ordi

Madeline Varno, étudiante au Rochester Institute of Technology, vient de réaliser une étude (encore non publiée) qui montre que les téléphones intelligents et les ordinateurs sont en train de transformer le déroulement du repas chez les jeunes. Réalisée auprès d’étudiants américains de 1er cycle, la recherche montre que de plus en plus d’individus consomment leur repas devant l’écran, connectés à Internet, tout ...

Lire la suite...

Internet : 1ère source d’information sur l’alimentation et l’activité physique au Québec

Selon une étude* réalisée par le Groupe de recherche Médias et santé (GRMS) (Lagacé et Renaud, 2010), pour un Québécois sur cinq, Internet constitue le média dominant, devant la télévision, la radio et les journaux/périodiques lorsqu’il s’agit de rechercher conseils et informations sur l’alimentation et l’activité physique. Toutefois, si les contenus santé sont généralement jugés crédibles et faciles à comprendre, ...

Lire la suite...