Accueil » Analyses de l'internet santé » La recherche d’informations sur Internet a-t-elle un impact sur la décision de se rendre à l’urgence ?

La recherche d’informations sur Internet a-t-elle un impact sur la décision de se rendre à l’urgence ?

Certaines études montrent que la recherche d’informations relatives à la santé sur Internet  semble avoir un impact sur la façon dont les individus gèrent leur santé,  affecte leur décision de consulter un soignant et favorise un rôle plus actif lors de la consultation[1]. Pourmand et Sikka[2] se sont intéressés à cerner l’impact de la consultation en ligne sur la décision d’utiliser les services d’urgence.

Cette étude réalisée auprès d’un échantillon de convenance de personnes s’étant présentées dans un service d’urgence[3] de la ville de Washington, visait à cerner les usages d’Internet des patients et les possibles impacts de la recherche d’information en ligne sur leur décision de se rendre à l’urgence. Le questionnaire incluait également des questions visant à déterminer s’ils avaient déjà évoqué des informations recueillies en ligne avec un médecin lors de consultations passées.

Parmi les 489 patients ayant répondu au questionnaire administré pendant le séjour à l’urgence, 92% avaient accès à Internet et 37% avaient utilisé cette ressource pour y rechercher des informations sur la santé. Près de 59% de ces utilisateurs déclaraient avoir facilement trouvé de l’information sur leur problématique de santé sur Internet qu’ils avaient pour près de la moitié (49.75) jugée facile à comprendre. Enfin, 15% des patients ayant un accès Internet, avaient décidé de se présenter au service d’urgence à la suite de la lecture d’informations relatives à leur problématique de santé.

Cette étude qui présente le mérite d’être réalisée auprès de patients dans un service de santé, semble confirmer un impact de la recherche d’information relative à la santé sur la décision d’utiliser les services de santé et plus spécifiquement les services d’urgence. Il serait intéressant, comme le soulignent les auteurs, de mieux comprendre le processus par lequel l’information recueillie amène à la prise de décision (fait-elle par exemple, l’objet de discussion avec l’entourage?). Il serait également important d’interroger des individus qui décident de ne pas se présenter à l’urgence à la suite de leur recherche d’information sur Internet.

À propos Christine Thoër

Christine Thoër est professeure au département de communication sociale et publique de l’Université du Québec à Montréal et directrice du Centre de recherche sur la communication et la santé (ComSanté). Elle travaille sur les usages d’Internet par la population et les soignants, les transformations de la communication soignant-soigné et les interventions en ligne de prévention/promotion de la santé.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*