Accueil » Événements » Évènements passés » 2016-2017 » Compte rendu de séminaire – Le Kaleidoscope de l’engagement des patients : quels types d’engagement pour quelles finalités ?

Compte rendu de séminaire – Le Kaleidoscope de l’engagement des patients : quels types d’engagement pour quelles finalités ?

marie-pascale-pomey-comsanteConférencière : Marie-Pascale Pomeyprofesseure titulaire au Département d’administration de la santé de l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Résumé : Depuis une vingtaine d’années, l’approche paternaliste des soins, où les professionnels de la santé décident pour le patient ou l’usager, est remise en cause, car elle exclut les principaux intéressés de la prise de décision. Or, les patients souhaitent de plus en plus être impliqués dans leurs soins et services. Aussi, au cours des années 2000, les approches centrées sur le patient se sont renforcées afin que les personnes soient mises au centre des décisions et que leurs valeurs et vécus soient pris en considération. Certains patients souhaitent aller au-delà du partenariat dans leurs propres soins pour mettre leur expérience à la disposition d’autres patients ou d’organisations de soins. Différentes formes d’engagement sont alors apparues. On retrouve le patient comme ressource, comme formateur ou comme coach. Ce séminaire permettra de distinguer les différentes formes d’engagement du patient et quels types de finalités elles supposent.

Lors de la présentation de Mme Pomey il a été question de différents types d’engagements du patient (soins, parcours de soins, qualité des soins, expérience patient, évaluation, recherche, participation citoyenne, témoignage). Différents modèles existent et se déclinent de différentes façons. Les formes de l’engagement varient énormément selon les pays relativement au contexte culturel, structurel et politique (par exemple, le rôle et la place des associations de patients en France par rapport au Québec). La Grande-Bretagne, la France et la Suisse offrent des modèles inspirants.

Plusieurs défis ont été évoqués pendant la période d’échange

  1. Tensions entre les modèles et leur déploiement
    • Résistances des professionnels de la santé, certains freins professionnels syndicats,  définition de poste, patients vus comme une main-d’œuvre bon marché
    • L’engagement du patient comme un indicateur parmi d’autres, sans que la réalité débouche vraiment sur une transformation des pratiques.
    • Contexte coupures actuelles, pas forcément propices à l’implantation d’une réelle collaboration.
    • Toutefois, dans le cadre des expériences pilotes, lorsque les projets sont menés dans une perspective participative de recherche-action, on obtient de très bons résultats.
  2. Comment penser la reconnaissance du travail du patient : rémunération, dégagement de temps citoyens, etc.
  3. Peu d’articulation actuellement entre ce qui est mis en place pour favoriser l’implication du patient au niveau des institutions et ce que les patients mettent en place (espaces d’échange en ligne). Les professionnels peuvent aussi apprendre de ce que les patients ont développé, parfois hors du cadre des associations.

Comment tirer profit des initiatives et projets favorisant l’engagement du patient au niveau populationnel, pouvoir cibler les populations vulnérables.

Un article sera rédigé prochainement par Mme Pomey à propos de ces différents types d’engagement des patients. Suivez-nous pour en être informé !

Pour en savoir plus sur la présentation, consultez la présentation suivante :

 

 

 

 

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires.

À propos Élise Ducharme

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*