Accueil » Événements » Évènements passés » Colloques » Internet : la nouvelle cour de récréation des jeunes

Internet : la nouvelle cour de récréation des jeunes

Quel usage les jeunes font-ils d’Internet? À quelles fins s’en servent-ils? Quels types de plateformes suscitent leur intérêt? C’est entre autres sur ces questions que se sont penchés Anne-Marie Denault, Marie-Ève Drolet et Jean-François Biron lors de la séance « Les jeunes et l’Internet santé : usages, risques et pistes d’intervention », qui s’est déroulée dans le cadre de la conférence Internet et santé : nouvelles pratiques, nouveaux enjeux.

Il a d’abord été question des motifs principaux pour lesquels les jeunes fréquentent Internet : soit pour communiquer avec leurs pairs, soit pour se divertir ou pour effectuer des recherches. L’accent a rapidement été mis sur la popularité et l’importance des médias sociaux pour les jeunes. Avec les diverses plateformes comme Facebook , Myspace , ou Youtube , ils ont la possibilité de créer des réseaux, de s’exprimer et de partager leurs expériences.
 

Se définir via les médias sociaux

L’importance de la quête identitaire chez les jeunes a également été mise de l’avant. Quand il s’agit de modeler leur identité virtuelle, les jeunes ne laissent rien au hasard : ils exercent un contrôle strict de l’image qu’ils désirent projeter. « Parfois, on se demande ce qui est le plus important pour les jeunes : faire l’activité ou montrer des photos sur Facebook en train de faire l’activité! » a mentionné Mme Denault à ce sujet.

Les conférenciers ont également signalé qu’Internet peut représenter une forme de prolongement de la vie sociale pour les jeunes qui désirent demeurer en contact avec leurs amis après l’école. Il s’agit d’un moyen pour être au courant de ce qui se passe dans la vie de leurs amis.
 

Une utilisation différente selon les genres

La discussion a aussi mis de l’avant le fait que les filles utilisent davantage Internet pour discuter de leurs émotions et pour bénéficier d’interactions personnelles, alors que les garçons l’utilisent plutôt à des fins pratiques, soit pour partager de l’information ou bien pour télécharger des vidéos ou de la musique.

Et la santé dans tout ça?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, on note qu’Internet n’est pas la première source d’information en matière de santé pour les jeunes, la place revenant plutôt au réseau social (parents et amis). Par contre, pour certaines problématiques spécifiques comme la santé sexuelle, la dépression ou la drogue, Internet devient l’outil clé, considérant l’anonymat qu’il permet.
 

Suis-je normal?

Les jeunes voient dans l’Internet l’opportunité de trouver un soutien social par les échanges réalisés avec des pairs connus ou anonymes, ou bien avec des experts. En ce qui a trait à leur développement et à leur santé, on mentionne qu’ils sont soucieux de savoir s’ils sont comme les autres et qu’ils trouvent un certain réconfort à consulter le Web pour répondre à leurs questions.

D’autres facteurs rendent Internet intéressant pour les jeunes concernant les questions de santé : le fait qu’il soit abordable, que l’information y soit accessible en tout temps et qu’il permette une approche personnalisée.

À propos Sophie Boisvert-Beauregard

Elle collabore au montage vidéo et rédige certains contenus du portail relatifs à la conférence Internet et santé : nouvelles pratiques, nouveaux enjeux qui s’est tenue lors des Journées annuelles de santé publique en mars 2010. Assistante de recherche au groupe de recherche Médias et santé (GRMS), Sophie a complété un baccalauréat en communication à  l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et est étudiante au programme court de deuxième cycle en communication et santé à l’UQAM.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*