Accueil » Analyses de l'internet santé » Mesurer les compétences des individus à rechercher de l’information relative à la santé sur Internet

Mesurer les compétences des individus à rechercher de l’information relative à la santé sur Internet

Un faible niveau de littératie en santé est associé à une plus grande difficulté à trouver de l’information sur la santé et à se l’approprier pour en tirer des bénéfices. Sur Internet, le défi est encore plus grand puisque la recherche d’information nécessite aussi des compétences à utiliser l’outil. Van Deursen et van Dijk, deux chercheurs de l’université de Twente (Pays-Bas) [1] ont développé un instrument pour mesurer les compétences individuelles à utiliser Internet pour la recherche d’information en santé (e-health litteracy). Leur étude semble indiquer que la population générale ne possède pas les compétences requises pour tirer profit de l’information disponible en ligne.

La littératie en santé sur Internet mobilise quatre types de compétences

S’appuyant sur une importante revue de la littérature, van Deursen et van Dijk identifient quatre types de compétences nécessaires à une utilisation efficace de l’Internet santé :

  • Les compétences opérationnelles qui réfèrent à la capacité à utiliser un navigateur, un moteur de recherche ou un formulaire en ligne
  • Les compétences formelles qui concernent la compréhension de la structure hypertextuelle des contenus en ligne et la capacité à naviguer dans les menus Internet et d’une page à l’autre sans être désorienté
  • Les compétences informationnelles qui renvoient à la capacité à répondre à un besoin d’information et impliquent plusieurs étapes : savoir poser le problème, définir une stratégie de recherche, identifier les termes de recherche à privilégier, et enfin, savoir sélectionner l’information pertinente parmi les résultats obtenus
  • Les compétences stratégiques qui concernent l’appropriation de l’information et la capacité à en tirer profit pour atteindre ses objectifs (par exemple, identifier des ressources locales, mieux gérer sa santé, etc.)

La population est-elle en mesure de tirer profit de l’Internet santé ?

A l’aide de cet instrument, les chercheurs se sont intéressés à évaluer les compétences de la population néerlandaise à rechercher de l’information sur la santé en ligne et ont identifié les caractéristiques des personnes présentant les scores les plus faibles. Ils ont utilisé un échantillon représentatif de 88 personnes. Les compétences techniques étaient assez largement acquises puisque les sujets ont complété avec succès 73% des tâches relevant des compétences opérationnelles et formelles. Par contre, ils n’ont réussi que 50% des tâches relevant des compétences informationnelles et 35% des tâches associées aux compétences stratégiques.

L’âge et l’éducation constituaient des déterminants importants de la réussite des tâches opérationnelles et formelles, tandis que l’éducation était le plus fort déterminant de la réussite des tâches informationnelles et stratégiques. Sur la base de ces résultats, les chercheurs soulignent que si la population générale, et plus particulièrement les jeunes, possèdent d’assez bonnes connaissances techniques pour utiliser Internet, la capacité à tirer profit de l’information recueillie en ligne est encore assez limitée, y compris chez les jeunes. Il serait donc utile de travailler à développer les compétences informationnelles et stratégiques des jeunes à utiliser Internet, ce qui pourrait se faire dans le cadre du cursus scolaire, et leur serait utile pour leurs recherches d’information dans le domaine de la santé comme dans d’autres domaines.

 

Référence:

[1] van Deursen, A.J.A.M., & van Dijk, J.A.G.M. (2011). Internet Skills Performance Tests: Are People Ready for eHealth?. Journal of Medical Internet Research, 13(2):e35. URL: http://www.jmir.org/2011/2/e35/

À propos Christine Thoër

Christine Thoër est professeure au département de communication sociale et publique de l’Université du Québec à Montréal et directrice du Centre de recherche sur la communication et la santé (ComSanté). Elle travaille sur les usages d’Internet par la population et les soignants, les transformations de la communication soignant-soigné et les interventions en ligne de prévention/promotion de la santé.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*