Accueil » Analyses de l'internet santé » Quelles sont les attentes des patients dans les espaces d’échanges en ligne encadrés par des soignants?

Quelles sont les attentes des patients dans les espaces d’échanges en ligne encadrés par des soignants?

Plusieurs enquêtes réalisées aux États-Unis soulignent que la recherche d’information sur la santé mobilise de plus en plus les médias sociaux[1]. Ces plateformes, qui rejoignent un large public au Québec[2], offrent des formats de diffusion très attractifs et des contenus peut-être plus facilement lus que les communications institutionnelles.

Les soignants sont globalement peu présents dans ces espaces d’échange alors qu’ils restent la source d’information jugée la plus fiable par les patients. Bénéficiant de politiques institutionnelles favorables, certaines initiatives voient le jour (voir par exemple, le séminaire du 3 février 2011 sur Internet et santé mentale). Les soignants peuvent aussi décider d’investir les médias sociaux par eux-mêmes. C’est le cas du Dr Nicolas qui a récemment créé le site Elodoc et viendra le présenter lors du prochain séminaire Internet et santé. Ce site inclut un forum au sein duquel une équipe de soignants encadre les échanges entre individus, apportant lorsque nécessaire une réponse aux questions des usagers (en savoir plus). Cette stratégie de présence discrète est intéressante puisque, dans ce type d’espace, les demandes visent autant la recherche d’informations à caractère médical que les conseils pratiques ou encore le soutien émotionnel. En laissant la place principale aux échanges entre pairs, les soignants peuvent se concentrer sur les demandes d’information. Une étude concernant un forum sur l’infertilité[3], souligne en effet que dans ces espaces où le public s’adresse aux cliniciens, les soignants pourraient se laisser déborder par des demandes de soutien émotionnel ou des plaintes diverses.

 Références

[1] Fox S. & Jones S. (2009). « The Social Life of Health Information ». Pew Internet and American Life Project, Washington, D.C. Pew Research Center, 72 p.

[2] Centre francophone d’informatisation des organisations (CEFRIO). (2011). NETendances – L’engouement pour les médias sociaux au Québec, 2(1).

[3] Himmel, W., Meyer J. , Kochen M.M. & Michelmann H.W. (2005). « Information Needs and Visitors’ Experience of an Internet Expert Forum on Infertility », Journal of Medical Internet Research, 7(2): e20.

À propos Christine Thoër

Christine Thoër est professeure au département de communication sociale et publique de l’Université du Québec à Montréal et directrice du Centre de recherche sur la communication et la santé (ComSanté). Elle travaille sur les usages d’Internet par la population et les soignants, les transformations de la communication soignant-soigné et les interventions en ligne de prévention/promotion de la santé.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*